République Gabonaise
Accueil Agenda Galerie photos Concours & Offres d’emploi Thématiques Contact Plan du site
FrEng
Le Ministère
Organismes rattachés
Actualités
Espace Professionnel
12/12/2018 | 
Vous êtes ici : Accueil | Vision politique > Secteur Forêts

Ce secteur présente un formidable potentiel dont la mise en valeur requiert les opérations autour des axes suivants :

Reclassification des essences  : la classification actuelle renferme trois groupes à savoir l'okoumé, l'ozigo et les bois divers. La qualité très appréciable de certains bois divers et leur valeur sur le marché international commande une reclassification des essences en adéquation avec un plus grand profit que l'Etat tirerait.

Aménagement forestier  : déjà mis en œuvre par certains forestiers soucieux d'une gestion durable de la ressource forestière, les aménagements forestiers vont désormais être la clé de voûte de toute activité forestière en République Gabonaise. Par ce biais, la certification forestière prendrait alors tout son sens car le bois vendu serait issu de zones ou concessions forestières aménagées.

Inventaire forestier  : la maîtrise de la gestion de notre patrimoine forestier passe par l'inventaire systématique de ce patrimoine afin d'en apprécier la richesse d'une part et d'assurer la régulation de son exploitation, d'autre part. Le bois d'œuvre est aujourd'hui mis en exergue. Cependant, les produits forestiers non ligneux (PLNF) qui alimentent une économie informelle très active doivent faire l'objet d'un programme d'actions fort dont les lignes directrices porteraient sur l'encadrement formel de cette filière porteuse et la valorisation économique de ces produits forestiers.

Production forestière  : le renforcement du contrôle à toutes les étapes de la filière bois, notamment dans le segment de la production, est le gage d'une maîtrise de l'activité forestière et de sa régulation. L'idée force est de réduire de façon considérable les fausses déclarations, les fraudes et les dissimulations qui sont autant de manque à gagner dans les recettes de l'Etat.

Promotion de l'industrialisation et du commerce du bois  : apporter de la valeur ajoutée au bois en le transformant localement avant de le vendre à l'exportation. Voila le nouveau défi à relever qui exige une véritable métamorphose de la filière bois tant dans les moyens de transformation industriels que dans la formation d'une main d'œuvre locale qualifiée. L'objectif ici, étant de passer à un taux de transformation de 75% à l'horizon de 2012 et de pénétrer de nouveaux marchés internationaux.

Implication des gabonais aux métiers de la filière bois  : absents dans les métiers de la filière bois, les gabonais doivent, pour participer à cette nouvelle dynamique économique, s'impliquer davantage dans tous les segments de ce secteur. L'Etat s'emploie à définir le cadre juridique et à créer les conditions nécessaires à l'émergence d'un entreprenariat gabonais.

 

 

Imprimer
Secteur Forêts
Organismes
Ecole Nationale des Eaux et Forêts
Observatoire de l'économie
Société Nationale des Bois du Gabon
Téléchargement
Biographie de Mr. Le Minisitre Emile DOUMBA[ PDF 123 ko ]